Historique

L’ancienne Société d’Histoire et d’Archéologie de Ribeauvillé & Environs (SHAR) a été créée en 1925 par Ernest Ziller, professeur d’histoire au collège de Ribeauvillé, Charles Weiss, artiste-peintre et Max Stoehr, viticulteur. Elle comptait 72 membres : Christian Pfister, doyen de la faculté des lettres de l’Université de Strasbourg, avait accepté la Présidence d’honneur. La société avait comme buts l’étude de l’histoire locale et la conservation des monuments de Ribeauvillé et environs. Ernest Ziller a édité le premier bulletin en 1926. Nommé à Bastia fin 1928, il cède la présidence à Gustave Wilsdorf, notaire, (père de Christian Wilsdorf, actuel président d’honneur de l’association).

Les fondements des connaissances historiques reposent pour l’essentiel sur le Rappoltsteinisches Urkundenbuch de Albrecht, les Recherches sur l’histoire de la Ville de Ribeauvillé de Bernard Bernhard  et les travaux de Jean-Jacques Becker. De nombreuses conférences « érudites » sont organisées (Scherlen, Sittler, ….).

En 1935, un jeune professeur d’histoire, Robert Faller, originaire de Ribeauvillé, accède à la présidence. Sous son impulsion vingt-deux bulletins verront le jour. Il œuvra parallèlement à la création d’un fonds d’ouvrages et de documents. La société avait également le souci de la conservation du patrimoine local. C’est ainsi que dans les années d’avant-guerre Charles Weiss fut l’infatigable artisan de la mise en valeur des maisons alsaciennes à colombages. Jusqu’en 1939, la société subventionna les particuliers désireux de restaurer leurs façades. Doter Ribeauvillé d’un musée local a par ailleurs été une des préoccupations constantes de la société.

En 1938, la communauté israélite ayant fait don de la synagogue à la ville, la société pensait pouvoir y reconstituer le petit musée local installé en 1909 dans la chapelle de l’ancien hôpital (chapelle Sainte Catherine) car celui-ci avait dû, en 1925, céder la place à la collection du peintre Marcel Lenoir. La guerre mit une fin définitive à ce projet. En 1957, le musée put réintégrer la chapelle mais dut fermer ses portes quelques années plus tard à la suite de diverses péripéties.

Durant la période 1939-1947, la société cessa toute activité ; elle fut réactivée par Robert Faller le 14 mai 1947 avec pour but : «de faire connaître l’Histoire de Ribeauvillé et de ses environs, de veiller à l’aspect traditionnel de la petite cité, de rassembler dans un musée local tous les objets rappelant sa vie passée et de réunir dans sa bibliothèque toutes les publications intéressant la ville et la région».

Le décès prématuré de Robert Faller en 1961, laissa un grand vide et la recherche historique locale orpheline. Sa fille, Monique, ingénieur de recherches au CNRS, fut élue présidente en 1962. Comme son père à la fin de sa vie, elle eut à faire face à un certain désintérêt de l’opinion pour la chose historique. En l’absence de nouvelle recherche, le maintien d’un bulletin devint problématique et la société entra en sommeil. En 1989, elle fusionna avec le Cercle de Recherche Historique de Ribeauvillé et Environs (CRHRE) fondé en 1983 par un groupe de passionnés animés par Henri Spenlinhauer. Ce dernier réussit à créer une dynamique en s’orientant vers le recueil de souvenirs familiaux avec la participation des habitants. Ainsi est née une photothèque qui comporte aujourd’hui plus de 100 000 clichés.

 

Les activités

Les activités de l’association s’expriment dans différentes applications :

  • recherche historique
  • archéologie
  • généalogie
  • biographie
  • histoire des maisons
  • images et photos anciennes
  • cartes
  • livres et documents anciens
  • objets du patrimoine
  • cours de paléographie
  • publication de revues
  • édition d’un bulletin trimestriel
  • édition de CD, expositions thématiques
  • tables rondes (stammtisch), ...

 


Dans le cadre de ces activités, l’association collecte des documents, cartes, images, livres et objets du patrimoine pour assurer leur conservation. Elle gère et organise ses propres archives et sa photothèque ainsi que l’ancien fonds de la bibliothèque municipale mis à sa disposition par la Ville de Ribeauvillé. Elle recueille également d’autres archives confiées par certaines associations ribeauvilloises.

 

Les Présidents

1925 - 1928 Ernest ZILLER, Président (membre fondateur)
août 1928 - septembre 1934 Gustave WILSDORF
1935 - 1961 Robert FALLER
1962 - 1989 Monique DECOVILLE-FALLER
1983 - 1991 Henri SPENLINHAUER, Président (membre fondateur)
novembre 1991 - septembre 1994 Maurice SEILLER
octobre 1994 - septembre 2005 Jean-Louis CHRIST
novembre 2005 - décembre 2013 François THIRION
janvier 2014 à ce jour Bernard SCHWACH

 

Les grandes dates

25 mars 1925 fondation de la SHAR par Ernest ZILLER, Charles WEISS et Max STOEHR
17 avril 1925 décision de la municipalité de confier la gestion du musée à la SHAR
1937-1947 arrêt de toute activité
15 juillet 1961 décès de Robert FALLER
10 juin 1983 création du Cercle de Recherche Historique de Ribeauvillé et Environs
02 juin 1989 fusion du CRHRE et de la SHAR
25 mars 2000 mise à disposition d’un premier local derrière le poste de police
24 novembre 2006 décision de la municipalité de confier la gestion de l’ancienne bibliothèque au CRHRE
Fin 2007 installation dans la Maison du Patrimoine, l’ancien Amthof des Deux-Ponts
Juillet 2015 déménagement dans les locaux de l’ancienne sous-préfecture

 

HAUT